Partager

L’actualité vitivinicole  continue d’être marquée en ce mois d’avril 2020 par la pandémie Covid-19. Diverses associations, organisations professionnelles vitivinicoles (Fédérations des coopératives viticoles IT, FR, ESP, CEVI, EFOW) ont demandé durant ce mois d’avril l’aide de l’Union européenne suite au choc que subit le secteur du vin suite à la pandémie Covid-19.

Au niveau européen, la Commission européenne, le 22 avril a adopté un paquet de mesures exceptionnelles notamment pour aider le secteur du vin. Le 30 avril, devant la Comagri, le Commissaire à l’agriculture a reconnu l’insuffisance des mesures proposées face à la crise, sans pour autant en présentant de nouvelles.

Cette même institution  annonce des chiffres à la baisse quant à la consommation de vin dans les mois qui viennent. 

Enfin, au niveau mondial, selon l’OIV, de faibles volumes sont attendus pour 2020 dans la majorité des pays de l’hémsiphère sud, à l’exception de l’Afrique du Sud et de l’Uruguay, suite aux premières estimations de production.

03/04 UE – France : chute des ventes de vins au mois d’avril

Selon le Comité national des interprofessions des vins (CNIV), malgré l’ouverture des supermarchés et des cavistes  durant le confinement, il faut s’attendre à une chute des ventes de l’ordre de «40 à 50%» en ce qui concerne le vin tout secteur confondu. 

Sources : 
https://www.lefigaro.fr/societes/le-coronavirus-fait-chuter-les-ventes-d-alcool-la-filiere-viticole-boit-la-tasse-20200403
https://www.mon-viti.com/filinfo/commercialisation/une-chute-des-ventes-de-vin-de-lordre-de-40-50-est-prevoir


06/04 UE – France : boom des exportations de Beaujolais au Royaume-Uni en 2019

Les exportations de vins rouges et rosés de la région Beaujolais vers le Royaume-Uni ont augmenté de 22% en volume en 2019. Cette croissance des exportations d’ une augmentation de valeur de 17% a été plus forte que pour toute autre région viticole française. 

Source : https://www.decanter.com/wine-news/beaujolais-uk-sales-2019-22-growth-in-exports-435617/


08/04 UE : un eurodéputé appelle à aider le secteur du vin

Eric Andrieu, eurodéputé S&D, appelle la Commission européenne  et l’Union européenne à agir face à la crise que traverse le secteur du vin face à la pandémie. Il appelle ainsi à distiller la partie excédentaire de vin et demande à ce que l’Europe aide exceptionnellement le secteur du vin. 

Sources :
Le secteur du vin victime du Coronavirus : l’Europe doit agir. Un milliard de litres de vin à reconvertir
https://www.mon-viti.com/filinfo/vie-de-filiere/leurodepute-eric-andrieu-propose-de-distiller-un-million-de-litres-de-vin


08/04 UE – France : la France appelle à la Commission à aider les secteurs agricoles

La France a appelé  la Commission européenne à aider les producteurs de lait et de vin. 

Ceux-ci font face à un excédent de production en raison de la faiblesse de la demande causée par la crise des coronavirus qui a fermé le commerce vital des restaurants et des exportations.

Source : https://www.reuters.com/article/health-coronavirus-france-agriculture/french-milk-and-wine-makers-need-eu-help-in-crisis-minister-idUSL8N2BW5FC


08/04 UE – France : le champagne établit un nouveau record de chiffre d’affaires dépassant les 5 milliards d’euros en 2019 avant un retournement en 2020

Selon les chiffres officiels des exportations pour l’ensemble de l’année dernière, la région a atteint un chiffre d’affaires total pour 2019 de 5 055 823 326 €, soit une augmentation de 3,4% par rapport au chiffre de l’an dernier.  

Les exportations de Champagne ont par exemple augmenté de 15 % vers les États-Unis. Elles ont plongé ensuite début 2020. La crise du Covid19 a, quant à elle, induit une très forte baisse de la consommation et une déstabilisation potentielle de certaines (petites) maisons de champagne. 

Sources :
https://winenews.it/it/champagne-a-colpi-di-record-nel-2019-il-fatturato-supera-per-la-prima-volta-i-5-miliardi-di-euro_414279/
Champagne sets new turnover record surpassing €5bn in 2019


09/04 UE – Italie : des organisations professionnelles agricoles adressent des propositions pour faire face à la pandémie de Covid-19

Plusieurs organisations professionnelles agricoles italiennes ont adressé une lettre respectivement au Premier ministre italien, aux ministres de l’économie, du développement économique et des politiques agricoles. Cette lettre comporte plusieurs propositions telles que la suspension des paiements fiscaux et de sécurité sociale, ou encore des formes de garanties publiques et privées pour obtenir des crédit. 

Source : https://winenews.it/it/la-filiera-del-vino-scrive-al-governo-proposte-per-gestire-lemergenza-e-il-rilancio-delle-cantine_414287/


09/04 UE – France : quinze propositions du Sénat pour aider les filières agricoles françaises dont le secteur du vin

La cellule de veille et de contrôle de la Commission des affaires économiques du Sénat a remis à Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, un plan de quinze propositions pour venir en aide aux acteurs agricoles et aux industriels de la filière agroalimentaire pendant la crise.

Les sénateurs rappellent la situation de la filière viticole : « Depuis le début de la crise, la commercialisation des vins de la récolte 2019 a brutalement chuté et la filière est à l’arrêt en raison de l’annulation des salons, de l’absence de clientèle chez les cavistes et dans les restaurants et de la fermeture de nombreux marchés. ». Ceux-ci appellent notamment à déclencher urgemment tous les mécanismes de crise au niveau européen pour rééquilibrer les marchés, notamment en favorisant les aides au stockage privé. 

Source : http://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/commission/affaires_eco/Covid-19/Cellule_Agriculture_-_15_propositions_VP.pdf


10/04 UE : la confédération européenne des vignerons indépendants propose des solutions contre les effets de la pandémie de Covid-19 sur le marché du vin

Les 12 états membres européens de la CEVI qui représente 12 000 vignerons indépendants demandent au plus vite le déblocage « des fonds européens permettant aux États Membres d’activer, selon leurs besoins et en toute subsidiarité, diverses mesures de soutien tels que stockage privé, vendanges vertes ou distillation », sachant que « la Commission doit dans le même temps modifier sa législation afin de rendre possibles l’accompagnement budgétaire communautaire de ces mesures d’urgence ». 

Source : https://www.winemag.it/vignaioli-indipendenti-europei-ammasso-privato-vendemmia-verde-e-distillazione/


14/04 UE – France : communiqué de presse de l’AGPV destiné au ministre de l’Agriculture

L’Association générale de la production viticole regroupant plusieurs organisations professionnelles – via un communiqué de presse adressé au Ministère de l’Agriculture – appelle à soutenir le secteur du vin face à la pandémie Covid-19. 

L’AGPV demande entre autre « de mettre au plus vite en place des mesures d’accompagnement spécifiques : finaliser le fonds de compensation pour les taxes US prévoir des mesures d’aide au stockage, accompagner la filière fiscalement et socialement, donner la souplesse nécessaire à la gestion de l’OCM vin, prévoir les adaptations réglementaires spécifiques, nationales ou européennes, qui s’imposent et qui permettront de passer le cap. » 

Pour lire le communiqué en entier : https://www.jeunes-agriculteurs.fr/wp-content/uploads/2020/04/cp-agpv-covid19-140420.pdf


14/04 UE : EFOW interpelle le Commissaire européen à l’Agriculture

Le Commissaire Janusz Wojciechowski a reçu une lettre émanant de la Fédération européenne des vins d’origine ( EFOW). Celle-ci expose la situation dramatique à laquelle sont confrontées les appellations viticoles suite au déclenchement de la crise du COVID-19.

Source : http://efow.eu/communique-de-presse-covid-19-les-appellations-viticoles-appellent-a-la-mise-en-oeuvre-urgente-de-mesures-reglementaires-et-de-marche-pour-faire-face-a-la-crise/


15/04 UE – France : la France demande l’aide de la Commission européenne

Pour aider l’industrie du vin face à  la pandémie du Covid-19, le ministère de l’Agriculture français demande à  la Commission européenne d’appuyer les demandes de distillation de crise.  En plus d’un feu vert réglementaire, celui-ci demande également des subventions communautaires afin de notamment financer les distillations. 

Le coût total d’une distillation reviendrait à plus de 240 millions d’euros à la France.

Source : https://www.vitisphere.com/actualite-91505-Didier-Guillaume-veut-que-lEurope-autorise-et-finance-la-distillation-de-crise.htm


17/04 UE : le CEEV sort ses propositions pour atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 sur le marché du vin européen

Afin d’atténuer les effets dévastateurs du COVID-19 – actuels et prochains sur le secteur vitivinicole, le Comité Européen des Entreprises Vin a élaboré un « wine package » COVID-19 , proposant à la fois des mesures d’urgence et des mesures de récupération. 

Ainsi, selon le CEEV, «Les mesures d’urgence devraient se concentrer sur la préservation des entreprises viticoles et de leurs finances, tandis que les mesures de relance devraient se concentrer sur la reconstruction des marchés du vin et la reconquête des parts de marché à l’échelle mondiale». 

Source : https://www.ceev.eu/images/documents/press_releases/2020/CEEV_COVID-19_brief_and_Wine_Package_20200417.pdf


21/04 UE : la Commission européenne émet des prévisions à la baisse concernant le secteur du vin

La consommation de vin dans les 27 États membres de l’UE tombera à 108 millions d’hectolitres, soit 24 litres par habitant, pendant la saison 2019/20 (août-juillet) selon les prévisions de la Commission européenne.  Ces prévisions représentent une baisse de 8 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. 

Source : https://www.euractiv.com/section/global-europe/news/eu-sees-wine-consumption-exports-dry-up-as-consumers-stay-home/


22/04 UE : des coopératives d’Italie, d’Espagne et de France écrivent à l’Union européenne

Pour rappel, les fédérations de coopératives de ces trois pays représentent à elles-trois la moitié de la production viticole européenne. Ces fédérations demandent conjointement à la Commission européenne l’ouverture immédiate d’une crise européenne de distillation de 10 millions d’hectolitres et d’un budget spécifique de 350 millions d’euros, avec abondement possible par les Etats membres, pour répondre concrètement au besoin de la filière viticole durement touchée par la pandémie, ainsi qu’un ensemble de mesures d’aide au stockage et de flexibilités de mise en œuvre des programmes nationaux viticoles.

Source https://www.ansa.it/canale_terraegusto/notizie/vino/2020/04/23/piano-salva-vino-cooperative-italia-spagna-francia-scrivono-a-ue_298bdda6-4f8b-4c52-9ceb-293370e8c3d9.html


22/04 UE : mesures exceptionnelles pour soutenir le secteur agroalimentaire face à la Covid-19

Le 22 avril, la Commission européenne a proposé des mesures exceptionnelles supplémentaires pour soutenir davantage les marchés agricoles et alimentaires les plus touchés.  

Le paquet comprend des mesures d’ aide au stockage privé (APS) dans les secteurs des produits laitiers et de la viande, l’autorisation de mesures de marché d’auto-organisation par les opérateurs des secteurs durement touchés et la flexibilité dans les fruits et légumes, le vin et certains autres programmes de soutien du marché

Source : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/IP_20_722


23/04 Monde : l’OIV présente ses données sur la situation actuelle du secteur vitivinicole

L’OIV a dévoilé des informations sur la production de vin dans le monde et du commerce international du vin. 

La superficie du vignoble mondial correspondant à la surface totale plantée en vignes à tous usages (vin, raisins de table et raisins secs), y compris les jeunes vignes non encore en production, est estimée à 7,4 millions d’hectares, en stabilité depuis 2016.

La production mondiale de vin, quant à elle, hors jus et moûts, est estimée à 260 millions d’hectolitres, en nette diminution par rapport à la production historiquement élevée de 2018. 

En 2019, le marché mondial des exportations de vin, considéré ici comme la somme des exportations de tous les pays  a progressé par rapport à 2018 à la fois en volumeet en valeur. 

Enfin ,de faibles volumes sont attendus pour 2020 dans bonnombre de pays à l’exception de l’Afrique du Sud et de l’Uruguay, suite à des premières estimations de la production de vin effectuées dans l’hémisphère sud. 

Source : http://www.oiv.int/fr/vie-de-loiv/situation-actuelle-du-secteur-vitivinicole-au-niveau-mondial

pour lire le communiqué de presse (5 pages) : http://www.oiv.int/js/lib/pdfjs/web/viewer.html?file=/public/medias/7265/fr-oiv-communiqu-de-presse-conference-avril-2020.pdf

pour lire le rapport complet et découvrir d’autres données (15 pages) : http://www.oiv.int/js/lib/pdfjs/web/viewer.html?file=/public/medias/7256/oiv-state-of-the-vitivinicultural-sector-in-2019.pdf


23/04 UE – France : réaction de l’AGPV aux propositions de la Commission européenne

A travers un communiqué de presse, l’Association Générale de la production viticole  interpelle l’opinion publique en estimant que l’Union européenne « abandonne la filière vitivinicole » face aux difficultés rencontrées suite à la pandémie Covid-19.

Selon eux, face à la crise, la Commission européenne n’apporte aucune réponse ni aucun moyen d’accompagnement. 

Pour lire le communiqué au complet : https://www.jeunes-agriculteurs.fr/wp-content/uploads/2020/04/2020.040.23-cp-lunion-europeenne-abandonne-la-filiere-vitivinicole.pdf


27/04 UE – Espagne : la Fédération espagnole de vin présente son rapport annuel

La Fédération espagnole du vin (FEV) , qui représente plus de 700 établissements vinicoles espagnoles, a présenté son rapport d’activités 2019.

Ce rapport comprend les actions menées par l’organisation au cours de l’année écoulée ainsi que le plan stratégique 2019-2024. Ce plan stratégique détaille les principaux axes et objectifs qui guideront les travaux du FEV dans les années à venir.

Source : https://www.vinetur.com/2020042760174/la-fev-presenta-su-memoria-de-actividades-y-valora-la-situacion-actual-del-sector.html

Rapport (en espagnol uniquement) : http://www.fev.es/fev/2020/la-fev-presenta-su-memoria-de-actividades-y-valora-la-situacion-actual-del-sector_2826_292_3103_0_1_in.html


28/04 UE – Italie : situation difficile pour les producteurs de vin italien

Les producteurs de vin italien tels que le Cianti, le Prosecco ou le Barolo vivent actuellement une situation difficile . 

Les producteurs de barolo demandent à pouvoir stocker en dehors de la zone de production traditionnelle, ce qui leur est normalement interdit. Cette demande découle du fait que pour le Barolo, la situation “est très critique, car il est vendu à 90% dans la restauration mondiale, aujourd’hui fermée“. 

Par ailleurs, le Consortium du vin chianti a  pris une « décision drastique », en abaissant sa production de 20%

Source : https://www.afp.com/fr/infos/334/coronavirus-du-prosecco-au-chianti-le-vin-italien-boit-la-tasse-doc-1qu3po3