Congrès 2019 de l’AREV : soutien et légitimité renforcés

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

HORTA (AÇORES), 13 juin 2019 – Les membres de l’AREV se sont déplacés à Horta, sur l’île de Faial, dans l’archipel des Açores, pour tenir leur congrès annuel, du 11 au 13 juin 2019.

Le président de l’AREV, Emiliano Garcia-Page Sanchez (Castilla-La Mancha), a tenu un discours vibrant sur la civilisation du vin, illustrant les missions de l’AREV : la défense et la promotion des intérêts partagés des régions viticoles européennes. 

La XXVIIe session plénière a été l’occasion pour les régions germanophones de réaffirmer leur soutien sans faille en faveur de l’AREV. 

Les participants ont consacré leurs sessions de travail à échanger sur des sujets d’actualité : réforme de la PAC, techniques viticoles, cépages résistants, étiquetage, intelligence artificielle… Autant de leviers utiles pour enraciner la valeur ajoutée viticole dans nos régions. 

Une réflexion a été ouverte pour envisager un nouveau mode de fonctionnement opérationnel de l’AREV.

L’AREV, composée de politiques élus au suffrage universel et de représentants des organisations professionnelles, dispose d’une légitimité statutaire et historique. 

Une légitimité reconnue et soulignée par la présence et les propos tenus pendant ce congrès par des intervenants de marque : Pau Roca Blasco, le nouveau directeur général de l’OIV, Raimondo Serra (Commission européenne) ou encore Yves Madre (Farm Europe) ont ainsi pu s’exprimer devant les membres de l’AREV 

Les congressistes ont également pu découvrir ou redécouvrir les trésors, notamment viticoles, de la région des Açores, en particulier le vignoble singulier de l’île de Pico, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco. 

L’AREV et ses membres tiennent à remercier tout particulièrement les organisateurs locaux pour la qualité d’organisation de ce congrès 2019. 

Cet article est également disponible en : Deutsch English Español Italiano Português

Étiquettes: