AREV - Powered by Farm Europe

Vins italiens : baisse des ventes de 20 à 25% prévue cette année

Le secteur du vin en Italie, premier producteur mondial en volume, devrait enregistrer une baisse de son chiffre d’affaires de 20 à 25% cette année en raison des conséquences de l’épidémie de coronavirus, selon une estimation du centre d’étude de la banque Mediobanca publiée mardi. Cela représenterait une baisse du chiffre d’affaires d’environ 2 milliards d’euros.

Le gouvernement français annonce un nouveau programme d’appui au secteur viticole

Le gouvernement français a annoncé 30 millions d’euros de plus pour soutenir le secteur vitivinicole en plus des 140 millions annoncés le 1 mai. Les mesures comprennent : l’ouverture d’une mesure d’aide au stockage privé d’un montant de 15 millions d’euros pour 2Mhl complémentaires à la distillation de crise ; une augmentation de l’enveloppe de distillation de crise de 5 millions d’euros pour les prix d’achat fixés à 78 € / hl pour les vins AOP / IGP et à 58 € / hl pour les autres ; une aide aux distilleries jusqu’à 40 € / hlap pour une enveloppe totale de 10 millions d’euros.

Les établissements vinicoles soutiennent la décision du Parlement européen de demander un soutien accru européen pour le secteur vitivinicole

La Fédération Espagnole du Vin (FEV) et la Conférence Espagnole des Conseils de Régulation du Vin (CECRV) ont montré leur satisfaction quant à la procédure d’opposition lancée par la Commission Agriculture du Parlement Européen sur l’acte délégué de la Commission sur le secteur du vin.

Bruxelles dévoile ses stratégies pour la biodiversité et l’alimentaire

Réduire de moitié l’utilisation des pesticides, promouvoir l’agriculture biologique, laisser non productives 10% des terres agricoles, protéger près d’un tiers des terres et des mers de l’UE : la Commission européenne a dévoilé ses stratégies biodiversité et de la ferme à la fourchette (= Biodiversity and Farm to Fork Strategies) le 20 mai.

Italie, décret de plan de relance : 150 millions d’euros pour le vin, 1,15 milliard d’euros pour l’agriculture au total

Le décret italien de relance, qui alloue 55 milliards d’euros pour soutenir les entreprises et les travailleurs, prévoit également des mesures importantes pour le secteur agricole pour un total de 1,15 milliard d’euros. Pour le vin, 50 millions d’euros sont prévus pour la distillation, et 100 millions d’euros pour la récolte en vert.