Accueil » Actualites » L’Assemblée des Régions Européennes Viticoles (AREV) s’exprime à la veille du G7 : Les IG doivent continuer à constituer une priorité !

L’Assemblée des Régions Européennes Viticoles (AREV) s’exprime à la veille du G7 : Les IG doivent continuer à constituer une priorité !


	
Traduire
| arev

Plusieurs organisations nationales et européennes, dont l’AREV, se sont réunies à Bergame en Italie le 11 octobre 2017 à quelques jours de la réunion des 14 et 15 du G7 des ministres de l’agriculture des 7 Pays les plus riches et ont adopté une déclaration commune dans laquelle ils rappellent aux ministres de l’agriculture, en particulier à ceux des Pays membres de l’Union Européenne, que la défense des indications géographiques (IG) doit continuer à constituer une priorité dans les négociations internationales.

L’Assemblée des Régions Européennes Viticoles (AREV)

s’exprime à la veille du G7 :

Les IG doivent continuer à constituer une priorité !

 

Plusieurs organisations nationales et européennes, dont l’AREV, se sont réunies à Bergame en Italie le 11 octobre 2017 à quelques jours de la réunion des 14 et 15 du G7 des ministres de l’agriculture des 7 Pays les plus riches et ont adopté une déclaration commune dans laquelle ils rappellent aux ministres de l’agriculture, en particulier à ceux des Pays membres de l’Union Européenne, que la défense des indications géographiques (IG) doit continuer à constituer une priorité dans les négociations internationales.

 

De nombreuses organisations italiennes et plusieurs organisations européennes (AREV, EFOW) ont décidé de se retrouver à Bergame en Italie à la veille de la réunion du G7 des ministres de l’agriculture des 7 Pays les plus riches du monde et ont adopté une déclaration commune. Elles ont aussi rencontré le Ministre italien de l’agriculture qui est l’hôte de ce Sommet. Le rassemblement de ces organisations intervient dans un contexte de tensions politiques internationales et de tentations de repli sur leur marché intérieur de grandes économies et alors que les négociations d’un Traité transatlantique entre l’Union Européenne et les USA ne progressent pas et que les discussions dans les enceintes multilatérales sont paralysées.

 

Dans cette déclaration, l’AREV rappelle son  attachement au modèle que constituent les Indications Géographiques (IG) et ses atouts en termes de diversité et qualité des produits, d’emplois, d’entretien des paysages et d’aménagement du territoire, de culture et d’histoire etc. Elle y dénonce aussi les atteintes encore trop nombreuses aux dénominations des IG et appelle les gouvernements à progresser en vue d’une meilleure protection de ces noms sur Internet. A travers cette initiative, les Régions Européennes Viticoles ont souhaité faire entendre la double voix des élus politiques des territoires viticoles et des 3 millions de vignerons européens. Représentant le Président de l’AREV, Emiliano GARCIA PAGE SANCHEZ, Président de la Région Castilla-La Mancha, le Ministre régional de l’agriculture,  Francisco MARTINEZ ARROYO, ainsi qu’Aly LEONARDY, Président du Comité Européen des Professionnels du Vin (CEPV) et 1er Vice-Président de l’AREV, ont déclaré à l’issue de la rencontre : « En nous réunissant à la veille de ce Sommet, nous avons voulu rappeler aux dirigeants européens que les IG participent de l’identité de l’Europe et ne doivent jamais être un sujet tabou dans les discussions internationales. Nous resterons vigilants et attendons de l’Union Européenne qu’elle continue à faire de la protection des IG une priorité absolue des négociations ».

Télécharger les fichiers